Accueil

Pôle emploi va tester des "conseillers référents" en charge de l'indemnisation


Pôle emploi testera dès juin la mise en place de "conseillers référents" chargés de l'indemnisation chômage, bien identifiables et joignables directement par les demandeurs d'emploi, selon un document transmis aux syndicats et consulté lundi par l'AFP. L'expérimentation se déroulera de juin 2017 à mars 2018 dans 11 agences de quatre régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Corse et Occitanie). Elle donnera lieu à un bilan au 2e trimestre 2018 pour mesurer la "satisfaction des demandeurs d'emploi".

Depuis début 2016, la demande d'allocation de chaque demandeur d'emploi est déjà traitée de bout en bout par un même conseiller. Pour "franchir un nouveau cap dans la personnalisation", l'expérimentation affectera à chaque allocataire un "conseiller référent indemnisation" qui sera "identifié comme son interlocuteur pour toute question liée à l'indemnisation", et ce "tout au long de son parcours" à Pôle emploi. Ce conseiller pourra "être contacté directement par mail".

Le dispositif concernera aussi bien les bénéficiaires d'allocations chômage que ceux, non indemnisables ou arrivés en fin de droits, qui touchent une allocation de solidarité. Pour la plupart des demandeurs d'emploi, le "conseiller référent indemnisation" agira en parallèle de leur "conseiller référent emploi", dont ils bénéficient déjà pour leur accompagnement vers l'emploi.

Mais pour certaines catégories de demandeurs d'emploi, "dont les besoins sur l'indemnisation sont les plus prégnants", le conseiller indemnisation remplacera le conseiller emploi. Seront concernés les "assistantes maternelles" et les "créateurs d'entreprise".

 avec AFP



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir