Accueil

Loin des caricatures, les agents de Pôle emploi luttent avec conviction contre le chômage

J'ai été particulièrement marqué par le nombre d'idées reçues et d'amalgames qui ont été exprimés, adressés aux agents de Pôle emploi ou aux demandeurs d'emploi eux-mêmes.

Loin des caricatures, les agents de Pôle emploi luttent avec conviction contre le chômage.

Twitter et les réseaux sociaux en général sont devenus des sources d'informations incontournables à propos de l'emploi et des enjeux qui s'y rapportent. Pour autant, j'ai été particulièrement marqué par le nombre d'idées reçues et d'amalgames qui y ont été exprimés dernièrement, ainsi que par la violence de certains commentaires adressés aux agents de Pôle emploi ou aux demandeurs d'emploi eux-mêmes.

Un hashtag notamment, qui renvoyait à la triste actualité du moment, m'a fait fortement réagir: #balancetonpoleemploi avait vocation à agréger les difficultés que rencontrent certains demandeurs d'emploi. Que l'on se comprenne bien: loin de moi l'idée de rejeter toute piste d'amélioration dans la gestion d'un chômage qui demeure massif. Mais certaines comparaisons sont intolérables et on ne peut les laisser passer même lorsqu'elles sont le fait de quelques-uns.

Tout comme celui visant les demandeurs d'emploi, trop rapidement assimilés à des "profiteurs du système", le dénigrement systématique de nos agents ne rend pas justice à leur travail. C'est pourquoi je tiens de nouveau à leur rendre hommage. Pôle emploi, ce sont 55.000 agents opérant partout sur le territoire français, aussi bien dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville qu'en zones rurales (réseau accessible en moins de 30 mn par 95% de la population). Nos équipes reçoivent chaque année 24 millions de visites et elles ont traité en 2016 plus de 8,8 millions de dossiers de demande d'allocations, versé plus de 30 milliards d'euros et prescrit plus de 800.000 formations. Dans ce contexte de forte charge, nous sommes totalement mobilisés et obtenons des résultats! En un an, plus de 4 millions de personnes ont retrouvé un emploi grâce aux efforts conjoints de Pôle emploi et de nos partenaires publics comme privés. Ce chiffre est en progression, comme celui de la satisfaction des entreprises qui nous font confiance chaque année pour leurs recrutements et celle des demandeurs d'emploi eux-mêmes: 73% des entreprises qui recrutent et 71% des demandeurs d'emploi se déclarent désormais satisfaits de leur accompagnement par Pôle emploi.

Nous cherchons sans cesse à améliorer nos services pour élever encore ces niveaux de satisfaction. C'est le sens des évolutions que nous avons conduites, qu'il s'agisse de la spécialisation des conseillers et de l'investissement engagé dans le développement de leur expertise, de la profonde réorganisation des agences, des nouveaux services développés, notamment digitaux, mais aussi de l'effort réalisé pour simplifier les démarches. Face à la diversité des situations, j'assume également le choix consistant à concentrer des moyens importants au service des personnes les plus en difficulté car j'ai la conviction que, pour employer une formule célèbre, "le service public est le patrimoine de ceux qui n'en ont pas".

Les agents de Pôle emploi portent ces évolutions dans le cadre d'une mission noble: rapprocher de l'emploi les personnes qui en sont éloignées. Caricaturer le conseiller comme le demandeur d'emploi nuit à une relation qui, pour fonctionner, doit reposer sur la confiance et le respect mutuels. Cette relation, nous devons la préserver à tout prix et c'est dans cet esprit que, chaque jour, les agents de Pôle emploi se mobilisent.


Jean Bassères Directeur général de Pôle emploi


A LIRE AUSSI :

>> Pôle Emploi : le directeur dénonce les "amalgames" et "idées reçues" | Le Figaro avec AFP | 15/11/2017

>> Pôle Emploi : le directeur dénonce les "amalgames" et "idées reçues" | Boursorama | 15/11/2017



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir