Comment l'intelligence artificielle veut-elle vous aider à trouver un emploi ?

Ce mercredi, les ministres Gérald Darmanin et Mounir Mahjoubi lèvent le voile sur 17 projets imaginés pour améliorer la qualité de l'action publique grâce au numérique, qui feront l'objet de 200 millions d'euros d'investissements. Parmi eux, le recours à l'intelligence artificielle par Pôle Emploi.

Cette année, 200 millions d'euros vont être affectés à 17 projets (sélectionnés parmi une centaine de dossiers déposés) qui ont pour vocation d'améliorer la qualité de service aux usagers des services publics, mais aussi d'améliorer l'environnement de travail des agents publics, ou encore de faire des économies. France Inter a pu consulter en avant-première ces projets retenus.

Le numérique a une place centrale dans cette sélection de 17 lauréats, dont les noms doivent être annoncés officiellement ce mercredi par le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin et le secrétaire d'Etat chargé du numérique Mounir Mahjoubi. Parmi eux, le projet "intelligence emploi" porté par Pôle Emploi, qui compte mettre l'intelligence artificielle au cœur de la recherche de travail.

Lire la suite : Comment l'intelligence artificielle veut-elle vous aider à trouver un emploi ?

Le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% fin 2018, selon l'Insee

Selon l'Insee, le taux de chômage devrait baisser à 8,8% d'ici la fin de l'année, et la croissance va ralentir à 1,7% en dépit d'une forte création d'emplois.

Après une légère remontée au premier trimestre, le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% de la population active fin 2018 en France entière (hors Mayotte), selon des prévisions publiées mardi par l'Insee.

-0,2 point sur le taux de chômage. Le taux de chômage, qui avait chuté à 9,0% fin 2017, était remonté à 9,2% au 1er trimestre 2018. Il devrait redescendre à 9,0% au 2e trimestre, à 8,9% au 3e trimestre et à 8,8% au 4e trimestre, selon l'Institut national de la statistique. In fine, le taux de chômage serait en baisse de 0,2 point sur l'année.

Lire la suite : Le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% fin 2018, selon l'Insee

Loi Pénicaud : vers une limitation du cumul chômage - salaires

Le texte de loi Avenir professionnel, présenté par la ministre du Travail, a été adopté dans la nuit de vendredi. Un amendement est notamment presque passé inaperçu.

Le gouvernement affiche depuis longtemps son objectif : inciter au retour à l'emploi toute personne au chômage. Mais aussi encourager les nouveaux projets professionnels, et pouvoir choisir librement son avenir professionnel. Aussi le texte de loi présenté par Muriel Pénicaud et adopté dans la nuit de vendredi à samedi permet-il à certains démissionnaires de toucher une allocation chômage dans le cadre d'un projet de reconversion. Mais selon le Journal du Dimanche, un autre article du projet de loi a été adopté au même moment qui pourrait s'avérer contre-productif.

Selon cet article, le gouvernement pourra ainsi "modifier les mesures d'application relatives [...] à l'activité réduite". Comprendre : avoir son mot à dire sur les rémunérations versées à certains salariés travailleurs qui cumulent salaires et allocations chômage. Car cet article a initialement été pensé pour inciter les entreprises abusant des contrats courts à revoir leurs pratiques en instaurant un système de bonus malus. Sans révision avant la fin de l'année, l'État pourra

Lire la suite : Loi Pénicaud : vers une limitation du cumul chômage - salaires

Assemblée nationale : l'indemnisation chômage des démissionnaires votée

Le texte a été critiqué par la gauche de l'hémicycle qui juge « dérisoire » le nombre de bénéficiaires potentiels, estimé à 30 000 environ.

L'Assemblée a achevé dans la nuit de vendredi à samedi l'examen du projet de loi avenir professionnel, approuvant notamment l'extension de l'indemnisation chômage aux démissionnaires, une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, moquée par la gauche, qui juge « dérisoire » le nombre de bénéficiaires potentiels, évalué à 30 000. Les députés ont fini l'examen des quelque 2 000 amendements vers 4 heures samedi matin. Le vote solennel sur le texte aura lieu mardi.

Candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron avait évoqué une assurance chômage « universelle » permettant aux indépendants et aux démissionnaires de toucher des allocations, avec en « contrepartie » un contrôle renforcé des chômeurs. Il avait ensuite ajouté l'obligation, pour les démissionnaires, d'avoir un projet professionnel. Le texte « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », porté par la ministre du Travail Muriel Pénicaud et présenté comme le complément des ordonnances travail, entend créer de nouveaux « filets de sécurité ».

Lire la suite : Assemblée nationale : l'indemnisation chômage des démissionnaires votée

Pôle Emploi : des escrocs publient de fausses annonces pour arnaquer les demandeurs d’emploi

Le site de Pôle Emploi est devenu un moyen pour les escrocs de faire passer de fausses annonces. Les demandeurs d’emploi sont contactés par des individus qui se font passer pour des employeurs. Ces derniers tentent alors de gagner leur confiance et leur demande d’avancer de l’argent pour divers frais. Des offres d’emploi factices qui sont publiées notamment le week-end, quand la modération du site Pôle Emploi est absente.

Demandeurs d’emploi, soyez bien vigilant lorsque vous répondez à une offre provenant du site de Pôle Emploi. Comme le rapporte Zataz, de fausses annonces sont régulièrement publiées par des escrocs qui essaient de profiter de la situation pour soutirer de l’argent aux individus prêts à tout pour obtenir un job. Un procédé qui rappelle l’arnaque aux faux mails de remboursement de l’Assurance maladie.

Lire la suite : Pôle Emploi : des escrocs publient de fausses annonces pour arnaquer les demandeurs d’emploi

Inscription à Pôle emploi : La procédure pour demander des indemnités chômage

Pour tout nouveau demandeur d’emploi, s’inscrire à Pôle Emploi est le passage indispensable pour obtenir des allocations chômage. Démarches, documents justificatifs, délais... Voici les infos à connaître pour bien effectuer votre inscription ou votre réinscription à Pôle Emploi.

Jeune diplômé, employé licencié ou ayant obtenu une rupture conventionnelle… Un salarié a de grandes chances d’avoir à faire à Pôle Emploi au cours de sa carrière. La France compte plus de 6 millions de demandeurs d'emploi toutes catégories confondues. Le service public de l’emploi, avec ses 54.000 agents, est l’interlocuteur privilégié des chômeurs. L’opérateur est chargé à la fois d’indemniser les demandeurs d’emploi grâce aux allocations chômage et de les accompagner vers le retour à l’emploi. Si être au chômage peut être mal vécu ou se révéler perturbant pour de nombreux travailleurs, passer par la case Pôle Emploi est souvent vu comme une démarche laborieuse avec moult paperasse.

Lire la suite : Inscription à Pôle emploi : La procédure pour demander des indemnités chômage