Des portefeuilles de tailles très différentes pour les conseillers de Pôle emploi en Bretagne (bis)

Même si nous savons que la taille des portefeuilles des conseillers de Pôle emploi publiés par l'institution est assez nettement sous évaluée par rapport à la réalité (voir France Inter met en évidence les "astuces" de Pôle emploi pour afficher des portefeuilles de conseillers à la taille très inférieure à la réalité), la publication obtenue suite à la décision de la CADA saisie par Jean-Baptiste Chastand, journaliste du Monde, et poursuivie depuis, des données pour l'ensemble des agences permet de mesurer les inégalités.

Nous allons, en suivant le même ordre que l'an dernier, présenter les données fin juin 2019 concernant chaque région en commençant donc par la Bretagne (voir Des portefeuilles de tailles très différentes pour les conseillers de Pôle emploi en Bretagne)

Pour ce qui est du suivi, l'écart atteint 1 à 8

Les portefeuilles sont de 96 à Brest Marine, 97 à Lanester d'un côté (ces deux agences étaient déjà l'an dernier dans celles dont les effectifs ne suivi étaient les plus faibles).

Ils sont de 463 à Pontivy, 642 à Quimperlé et 755 à Loudéac de l'autre (Pontivy et Loudéac était déjà l'an dernier dans les agences dont les effectifs en suivi étaient les plus forts).

Pour Loudéac le nombre a encore augmenté ce qui peut expliquer le plus faible taux breton de satisfaction des demandeurs d'emploi 61 %. Mais il est encore plus bas à Lanester, 60.3 % où pourtant la taille des portefeuilles est dans les plus faibles

Pour ce qui est du guidé, l'écart n'est que de 1 à 2

Les portefeuilles sont de 127 à Douarnenez, 144 à Pont-l'Abbé et 149 à Saint-Malo d'un côté, 261 à Redon, 242 à Pontivy, 223 à Vitré.

Pour ce qui est de l'accompagnement renforcé, l'écart atteint pratiquement de 1 à 3

Les portefeuilles sont de 37 à Saint-Malo, 45 à Rennes Est, 49 à Douarnenez, 56 à Fougères, 58 à Auray et Rennes Est d'un côté, de 109 à Dinan, 108 à Lannion de l'autre.

Pour le renforcé, la situation s'est largement dégradée depuis un an, tant par un écart passé de 1 à 2 à 1 à 3 que du nombre d'agences dépassant la norme de 70, deux tiers en 2018, trois quarts en 2019

Dans cette région, les écarts se sont accentués pour le suivi et le renforcé, réduit pour le guidé, mais les inégalités entre agences demeurent importantes, et les situations favorables et défavorables restent pour une large part les mêmes.


Michel Abhervé



A LIRE AUSSI :

>> En Normandie, la norme fixée pour les portefeuilles d'accompagnement renforcé n'est respectée par aucune agence Pôle emploi | Alternatives Economiques - Michel Abhervé | 04/08/2019

>> En Bourgogne Franche Comté un relatif équilibre dans la taille des portefeuilles de conseillers Pôle emploi | Alternatives Economiques - Michel Abhervé | 07/08/2019

>> Pôle emploi. Frédéric Sévignon, nouveau directeur régional
(ACTUALITE POLE EMPLOI)
Frédéric Sévignon prend ses nouvelles fonctions ce lundi à la tête de Pôle emploi Bretagne. Il était auparavant directeur régional adjoint de Pôle emploi Occitanie depuis 2011 et il succède à Philippe ...