Renvoyée d'une réunion Pôle emploi car elle allaitait son enfant

  • Imprimer

Elle a reçu des excuses de la part de Pôle emploi, même si elle pourrait s’être vue indiquer la sortie en raison des pleurs de son bébé.

L’allaitement serait-il tabou chez Pôle emploi ? C’est ce que dénonce une jeune maman, dans un post Facebook publié la semaine passée. Son histoire est relayée par France 3 Provence – Alpes et Côte d’Azur. Les faits se sont déroulés mercredi dernier, lors d’une réunion collective de demandeurs d’emploi à l’agence Pôle emploi d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône. Une réunion à laquelle la jeune femme n’a pas pu assister dans sa totalité. Selon elle, le fait qu’elle allaite son bébé de 5 mois posait problème, alors que la réunion avait débuté depuis 30 minutes et qu’elle tentait de calmer son fils en le mettant "au sein sous [son] écharpe de portage".

"La conseillère est venue me dire : ‘Je vais vous laisser partir’. Elle me dit que ce n'est pas possible de procéder ainsi dans les locaux et qu'on me donnera un nouveau rendez-vous. Pourtant, personne ne me regardait et ça n'avait pas l'air de déranger. J’aimerais bien savoir ce qui se serait passé si je lui avais donné le biberon", relate la jeune femme, qui avait été obligée d’amener son bébé car son compagnon travaillait. "Tellement honteuse", elle n’a pas réagi et a quitté la réunion. Mais elle a décidé de relater son histoire sur Facebook dans la foulée.

"Ce n'était pas confortable pour elle, ni pour le bébé"

Face aux réactions outrées des internautes, le directeur départemental de Pôle emploi a appelé la jeune femme pour s’excuser, a confirmé celle-ci au média régional. Du côté de l’agence d’Istres, on avance une autre explication que celle de la demandeuse d’emploi. "Vous comprenez bien que le sujet, c'est plus les pleurs de l'enfant, qui semblait très agité, que l'allaitement en soi. Ce n'était pas confortable pour elle, ni pour le bébé", justifie Jean-Charles Blanc, directeur territorial de Pôle emploi.

"Nous aurions pu lui proposer de s'isoler dans une pièce pour allaiter, mais il semblait qu'il était plus simple pour elle et les autres participants de convenir d'un autre rendez-vous", précise-t-il. France 3 rappelle qu’aucun texte n’interdit l’allaitement en public en France. La jeune femme a obtenu un nouveau rendez-vous dans son Pôle emploi pour jeudi, mais cette fois avec le directeur d’agence.



FRÉDÉRIC SERGEUR



A LIRE AUSSI :

>> Elle allaite son bébé pendant une réunion Pôle Emploi, on lui demande de partir | La Voix du Nord

>> Pôle Emploi se défend d'avoir exclu une femme d'une réunion parce qu'elle allaitait | Le HuffPost