Pôle emploi : il contourne les alloc’ de 40 demandeurs

Pendant plusieurs mois, un comptable du Cotentin a détourné pour près de 60.000 euros d'allocations chômage.

Il s'est dénoncé lui-même. Comme le raconte Ouest-France, en juin 2018, le procureur de Cherbourg reçoit une plainte du Pôle emploi de Caen. Raison ce cette plainte ? Un comptable de l'organisme, résidant dans le Cotentin, vient d'avouer "avoir utilisé son propre RIB à la place de celui de 40 allocataires" entre le 29 mars 2016 le 7 août 2017. Licencié en 2017, le quinquagénaire a reconnu avoir détourné près de 60.000 euros. Des sommes versées sur quatre comptes personnels. "Je prélevais ces sommes sur un compte d’attente de Pôle emploi. Il s’agissait de versements non perçus par des allocataires étrangers, radiés, sans adresse ou décédés", a-t-il expliqué au juge.

Pour sa défense, l'ex-comptable évoque "des traitements lourds contre la maladie de Parkinson, avec comme effet secondaire l’addiction au jeu". "Au total, je dois cumuler 60.000 euros de dettes de jeu", a-t-il avoué. Son avocate Me Bodin décrit un homme triste, abattu depuis la découverte de sa maladie en 2013. Par ailleurs, son conseil a mis en avant le fait que son client ait déjà remboursé 1.900 euros à Pôle emploi et a salué son initiative de se dénoncer lui-même "pour mettre fin à des agissements qui lui pesaient". 

Le parquet a pour sa part pointé un "abus de confiance au préjudice de la solidarité nationale, de la part de quelqu’un qui perçoit lui-même une allocation de personne handicapée". Six mois de prison et une mise à l’épreuve de deux ans avec obligation de soins, de réparer les dommages et interdiction de jeux d’argent et de paris, ont été requis contre l'ex-comptable de 51 ans, rapporte Ouest-France. Finalement, le tribunal l'a condamné à neuf mois de prison avec sursis, et à rembourser 57.511 euros à Pôle emploi.



CLAIRE DOMENECH


A LIRE AUSSI :

>> Un salarié de Pôle emploi jugé pour avoir détourné près de 60.000 euros | 20 Minutes | 17/03/2020