Un patron recrute ses futurs employés sur LeBonCoin

En février dernier, un patron de plusieurs agences "Mondial Pare Brise" en Loire-Atlantique a déposé des offres d'emplois sur Pôle Emploi. Mais, plus d'un mois après, aucun candidat n'a répondu à son annonce.

Carl des Jamonières décide donc de se tourner vers le Bon Coin . En dix jours, le chef d'entreprise reçoit vingt-cinq CV. "J'étais en colère ! Ca m'a vraiment énervé surtout que j'ai eu beaucoup de réponses par le site" explique-t-il.

Lire la suite : Un patron recrute ses futurs employés sur LeBonCoin

Jean Bassères revient devant la commission parlementaire

Dans la poursuite de ces auditions la commission animée par la rapportrice Monique Iborra, dans une démarche peu partagée avec ses collègues de la commission, dont l’absence est remarquable (seule Isabelle Le Calennec, député UMP d’Ille et Vilaine était présente), a reçu à nouveau, après le ministre (voir Retour des auditions de la commission parlementaire), le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères (voir Pôle emploi : regards croisés sur les auditions de l’ancien et de l’actuel directeur général)

A partir de la vidéo de cette audition on retient que l’essentiel des 2000 postes en CDI attribués en 2012 a été utilisée à la transformation de postes existant en CDD en CDI, ce qui signifie que ce premier programme a été plus une mesure (utile) d’amélioration du statut des personnels qu’un renforcement de la capacité d’accompagnement des demandeurs d’emploi. Nous notons également que 400 des postes de la nouvelle vague des emplois créés en CDI en 2013 seront déployés dans les ZUS, ce qui va poser la question de la localisation des agences et antennes.

Lire la suite : Jean Bassères revient devant la commission parlementaire

Leboncoin.fr peut remplacer Pôle emploi ?


ZOOM - Entreprises et chômeurs se tournent de plus en plus vers ce site de petites annonces.

Le contexte. "À Pôle emploi, ils sont très bons pour recenser les chômeurs, mais pas pour leur trouver du boulot." Les chiffres du chômage sont tombés et ils ne sont pas bons. La France comptait fin mars 3,224 millions de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité), un record. Et pour Carl des Jamonières, patron de plusieurs agences "Mondial Pare Brise" interrogé par Europe1, Pôle emploi est en partie responsable. Car de l'emploi, assure-t-il, il y en a. Mais les chômeurs n'en sont pas toujours informés.

Lire la suite : Leboncoin.fr peut remplacer Pôle emploi ?

Saint-Ouen : Pôle emploi échelonne sa dette sur 22 000 ans !

Pôle emploi a proposé à une demandeuse d'emploi de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), débitrice de 2648 €, d'échelonner le remboursement de sa dette à raison d'un centime par mois, ce qui représente un échéancier de plus de... 22 000 ans !

«Vous avez souhaité bénéficier de délais pour rembourser la somme de 2648,59 € que vous avez perçue à tort. Après examen de votre dossier, nous avons décidé de récupérer cette somme par retenues de 0,01 € par mois jusqu'à extinction de votre dette», indique la lettre de Pôle emploi datée du 17 avril.

Lire la suite : Saint-Ouen : Pôle emploi échelonne sa dette sur 22 000 ans !

L'ex-directeur de Pôle emploi suggère d'ouvrir les emplois d'avenir au privé:

L'ancien directeur général de Pôle emploi Christian Charpy a estimé vendredi que le record des demandeurs d'emploi atteint en mars n'était "pas une surprise" et plaidé pour "élargir" les emplois d'avenir au secteur privé.

Selon M. Charpy, interrogé sur Europe 1, les dispositifs du gouvernement (emplois d'avenir, contrat de génération) "n'arrivent pas à embrayer sur la situation économique" et "un effort doit être fait pour augmenter le nombre d'emplois aidés et permettre d'élargir la cible".

Lire la suite : L'ex-directeur de Pôle emploi suggère d'ouvrir les emplois d'avenir au privé:

VIDÉOS : Rembourser le trop-perçu à Pôle emploi, un calvaire

Julie doit rendre plus de 4 000 euros depuis trois ans. Elle témoigne auprès de France 2 de sa galère.

Un triste record pourrait être battu jeudi 25 avril : les chiffres du chômage du mois de mars, attendus en fin de journée, devraient être mauvais. Alors que la situation des demandeurs d'emploi n'est pas facile à vivre, pour certains, elle est encore plus douloureuse, comme pour ces allocataires qui ont reçu trop d'indemnités et qui sont sommés de les rembourser à Pôle emploi. Or, souvent, la somme a été dépensée.

Lire la suite : VIDÉOS : Rembourser le trop-perçu à Pôle emploi, un calvaire