Comment le gouvernement va durcir les conditions d'accès à l'indemnisation du chômage

Le gouvernement présentera la réforme de l'assurance-chômage le 17 juin. Au menu : bonus-malus sur les cotisations chômage patronales pour freiner l'abus des contrats courts, dégressivité des allocations pour les hauts revenus mais aussi durcissement des conditions d'accès à l'indemnisation. Il faudra avoir travaillé l'équivalent de six mois durant les 24 mois précédents au lieu de quatre mois durant 28 mois actuellement.

Edouard Philippe a promis une levée de rideau au printemps. Il devrait tenir parole. Selon nos informations, le gouvernement dévoilera le contenu de la réforme de l'assurance-chômage le 17 juin, soit quatre jours avant l'échéance. Le Premier ministre devrait donner les grandes lignes le 12, lors de son discours de politique générale . Il faudra attendre quelques jours de plus pour avoir les détails. Mais ceux-ci commencent à filtrer.

Lire la suite : Comment le gouvernement va durcir les conditions d'accès à l'indemnisation du chômage

"Pôle Emploi ne vous aide pas ?" Poursuivie pour diffamation sur un tract publicitaire, elle est relaxée

Après l'audience du 16 mai dernier, le délibéré est tombé ce mercredi dans cette étrange affaire dans laquelle le ministère public avait choisi de ne pas prendre parti.

"Pôle Emploi ne vous aide pas? Confiez votre recherche à un spécialiste." Ce slogan, imprimé sur 300 tracts, avait provoqué la colère d'un directeur niçois de Pôle Emploi.

Une plainte avec constitution de partie civile avait été déposée en 2016. Pôle Emploi réclamait l'euro symbolique de dommages-intérêts et 3.600 euros de frais de justice.

Karine Vasseur, Parisienne de 53 ans, incrédule, avait comparu le 16 mai devant le tribunal correctionnel, ne comprenant toujours pas la raison de sa mise en examen.

Lire la suite : "Pôle Emploi ne vous aide pas ?" Poursuivie pour diffamation sur un tract publicitaire, elle est...

Pôle Emploi parie sur le recrutement sans CV

Prouver qu'on a les qualités requises pour un poste à pourvoir sans rédiger ni CV ni lettre de motivation, c'est possible grâce à ce qu'on appelle le recrutement par simulation. Pôle Emploi utilise par exemple cette technique en Bretagne afin de dénicher des candidats pour Safran ou le maroquinier BFL.

Avec le recrutement par simulation (MRS), les candidats peuvent se présenter les mains dans les poches à leur entretien d'embauche. Cette méthode, développée par Pôle Emploi, met de côté l'expérience et les diplômes des candidats, pour se concentrer sur ses capacités et son habileté.

Dans le bassin de Fougères (Ille-et-Vilaine) l'antenne locale de Pôle emploi utilise cette méthode pour permettre à des entreprises comme Safran et le maroquinier Bagage France Luxe (BFL) de renforcer leurs équipes. Concrètement, il s'agit de procéder à une étude de poste, puis de créer avec les employeurs des exercices qui font appel aux capacités requises pour effectuer les tâches demandées.

Lire la suite : Pôle Emploi parie sur le recrutement sans CV

Réforme de l'assurance-chômage : les économies en cours de finalisation

La présentation de la réforme de l'assurance-chômage que prépare le gouvernement aura lieu après le discours de politique générale d'Edouard Philippe, le 12 juin. S'il est acquis que sera mis en place un bonus-malus sur les contrats courts, le patronat fait tout pour en limiter la portée.

Ce sera le premier acte social de l'acte 2 du quinquennat. La réforme de l'assurance-chômage avait été mise sur pause le temps de la campagne électorale des européennes. Le gouvernement va rouvrir le dossier dès cette semaine. Mais ce ne sera pas encore l'épilogue. Ce sera un point de méthode. Il devrait en effet y avoir d'abord des entretiens avec les organisations patronales et syndicales avant l'annonce officielle des mesures concrètes dans une quinzaine de jours, après le discours de politique générale du Premier ministre, prévu le 12 juin .

Pas lâché prise

Lire la suite : Réforme de l'assurance-chômage : les économies en cours de finalisation

Radiée, la chômeuse est finalement réintégrée

Parfois, il suffit de se parler. Mary (*), éducatrice âgée de 53 ans, est au chômage depuis avril 2017. Hier matin, elle a fait appel à «La Dépêche du Midi», un peu affolée : elle venait d'apprendre qu'elle était radiée par le service de Contrôle de la recherche d'emploi de Pôle Emploi. «Je ne vais plus toucher mes indemnités, comment je vais payer mon loyer ? Je vais m'installer au Pôle emploi de la Cartoucherie jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée», nous lançait-elle, très remontée : «Le service de contrôle m'a radié parce qu'ils estiment que je ne suis pas assez active dans ma recherche d'emploi. J'ai pourtant envoyé ma candidature suite aux quatre propositions de travail qui m'ont été faites en un an mais je n'ai pas été retenue. J'ai un projet de restaurant associatif à la Cartoucherie et de formation pour obtenir un CAP de cuisinière dans le cadre de ce projet». Seulement voilà, Mary n'en avait pas parlé à son conseiller référent à l'agence Pôle emploi de la Cartoucherie, dont elle dépend : «Elle voulait se débrouiller toute seule» laisse-t-on entendre à Pôle emploi, «on l'a appris seulement aujourd'hui (hier – NDLR).

Lire la suite : Radiée, la chômeuse est finalement réintégrée

Pôle Emploi n'aime pas qu'on dise qu'il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs ...

Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?

Karine Vasseur, consultante en ressources humaines était poursuivie en diffamation par Pôle Emploi après avoir distribué des tracts à Nice posant la question : "Pôle Emploi ne vous aide pas ? Confiez votre recherche à un spécialiste". La cheffe d'entreprise disait cibler "les chômeurs insatisfaits de l'accompagnement proposé".

Avec Gilles Saint-Paul

Lire la suite : Pôle Emploi n'aime pas qu'on dise qu'il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs ...